Fête des Lumières – Lyon (69)

Déambulations abyssales… des abysses à l’Atlantide.

 

Les déambulations abyssales sont une invitation au voyage. Une promenade aquatique imaginaire regroupant quelques mythes et contrées méconnus des abysses à l’Atlantide…

Neuf installations visuelles et sonores pour une promenade qui débute place Pradel, baignée d’une lumière telle l’eau miroitante d’un lagon. La matérialisation des molécules H2O suspendues, vibrantes de leurs lumières et de leurs chants intérieurs…

Le pont Morand dans une nébuleuse d’eau mouvante de teinte pastel nous accompagne au Palais de Cristal. La Place Lyautey se transforme en lieu d’enchantement, l’ultime étape avant la plaine abyssale. La statue devient la déesse de ce lieu, des tapis rouges nous invitent à y pénétrer, du haut de son piédestal d’algues géantes, déployant et projetant ses reflets argentés, cristallins faisant écho dans l’espace. Les contre-allées deviennent des salons intimes où l’on « cause » sous la douce lumière des lustres de cristal. Les escaliers, espace de transition d’une terre inconnue, nous amènent au bal de lumière des écailles dansantes, miroirs suspendus aux branches d’arbres, projetant leurs éclats dans la profondeur des abysses.

Puis, les « Bullomites », champ d’algues aux ventouses bleues, cracheuses de bulles éphémères. La déambulation se prolonge afin d’admirer à travers les hublots des créatures et des paysages abyssaux, qui nous propulsent dans le chant hypnotique, vibrant des sylphides… Jusqu’à la traversée d’un banc de radiolaires en apesanteur aux couleurs fluorescentes … L’Atlantide n’est plus très loin… une lueur miroitante au loin nous interpelle ; la « Nénupharandole ». Elle se tapisse face à deux colosses, vêtue d’habits d’or, nous invitant à suivre le chemin afin d’en découvrir les trésors si longtemps perdus…

2008

 

Direction artistique : L.Bessières et C. daSilva

Production : Procon Event Engineering

Montant des travaux : 267 k€HT